Activities and Experiences

Des immigrants venus de France sont les premiers Européens à s’établir de façon permanente sur le territoire actuel du Canada. Les Français pratiquent la pêche à la morue dans les eaux poissonneuses de Terre-Neuve et la traite des fourrures dans le golfe et la vallée du Saint-Laurent avec les Autochtones, ce qui facilite l’établissement de colons dans ces régions. Rapidement, les descendants français se nomment Acadiens et Canadiens pour se distinguer des Français de France. Les premiers habitent les provinces maritimes. Les seconds s’établissent dans la vallée du Saint-Laurent, mais rapidement, ils essaiment en petits groupes dans la région des Grands Lacs, dans les Prairies et tout le long de la vallée du Mississippi jusqu’au golfe du Mexique. En 1763, ces colonies françaises passent aux mains des Britanniques.

Au cours des deux siècles suivants, les communautés francophones réparties sur tout le territoire canadien vont préserver leur héritage et leur identité francophones, souvent dans des conditions difficiles. Dans la seconde moitié du 20e siècle, elles font des gains importants, de sorte qu’elles bénéficient aujourd’hui de conditions favorables, dans un pays où la culture et la langue françaises sont désormais perçues comme une richesse.

Arts and Culture

Des immigrants venus de France sont les premiers Européens à s’établir de façon permanente sur le territoire actuel du Canada. Les Français pratiquent la pêche à la morue dans les eaux poissonneuses de Terre-Neuve et la traite des fourrures dans le golfe et la vallée du Saint-Laurent avec les Autochtones, ce qui facilite l’établissement de colons dans ces régions. Rapidement, les descendants français se nomment Acadiens et Canadiens pour se distinguer des Français de France. Les premiers habitent les provinces maritimes. Les seconds s’établissent dans la vallée du Saint-Laurent, mais rapidement, ils essaiment en petits groupes dans la région des Grands Lacs, dans les Prairies et tout le long de la vallée du Mississippi jusqu’au golfe du Mexique. En 1763, ces colonies françaises passent aux mains des Britanniques.

Au cours des deux siècles suivants, les communautés francophones réparties sur tout le territoire canadien vont préserver leur héritage et leur identité francophones, souvent dans des conditions difficiles. Dans la seconde moitié du 20e siècle, elles font des gains importants, de sorte qu’elles bénéficient aujourd’hui de conditions favorables, dans un pays où la culture et la langue françaises sont désormais perçues comme une richesse.

Culinary Experiences

Des immigrants venus de France sont les premiers Européens à s’établir de façon permanente sur le territoire actuel du Canada. Les Français pratiquent la pêche à la morue dans les eaux poissonneuses de Terre-Neuve et la traite des fourrures dans le golfe et la vallée du Saint-Laurent avec les Autochtones, ce qui facilite l’établissement de colons dans ces régions. Rapidement, les descendants français se nomment Acadiens et Canadiens pour se distinguer des Français de France. Les premiers habitent les provinces maritimes. Les seconds s’établissent dans la vallée du Saint-Laurent, mais rapidement, ils essaiment en petits groupes dans la région des Grands Lacs, dans les Prairies et tout le long de la vallée du Mississippi jusqu’au golfe du Mexique. En 1763, ces colonies françaises passent aux mains des Britanniques.

Au cours des deux siècles suivants, les communautés francophones réparties sur tout le territoire canadien vont préserver leur héritage et leur identité francophones, souvent dans des conditions difficiles. Dans la seconde moitié du 20e siècle, elles font des gains importants, de sorte qu’elles bénéficient aujourd’hui de conditions favorables, dans un pays où la culture et la langue françaises sont désormais perçues comme une richesse.

Where to Stay

Des immigrants venus de France sont les premiers Européens à s’établir de façon permanente sur le territoire actuel du Canada. Les Français pratiquent la pêche à la morue dans les eaux poissonneuses de Terre-Neuve et la traite des fourrures dans le golfe et la vallée du Saint-Laurent avec les Autochtones, ce qui facilite l’établissement de colons dans ces régions. Rapidement, les descendants français se nomment Acadiens et Canadiens pour se distinguer des Français de France. Les premiers habitent les provinces maritimes. Les seconds s’établissent dans la vallée du Saint-Laurent, mais rapidement, ils essaiment en petits groupes dans la région des Grands Lacs, dans les Prairies et tout le long de la vallée du Mississippi jusqu’au golfe du Mexique. En 1763, ces colonies françaises passent aux mains des Britanniques.

Au cours des deux siècles suivants, les communautés francophones réparties sur tout le territoire canadien vont préserver leur héritage et leur identité francophones, souvent dans des conditions difficiles. Dans la seconde moitié du 20e siècle, elles font des gains importants, de sorte qu’elles bénéficient aujourd’hui de conditions favorables, dans un pays où la culture et la langue françaises sont désormais perçues comme une richesse.